20061007

Et ce bouquet de nerfs…

Relents.

Nous voyagions en voiture, une petite voiture. A travers un pays que nous ne connaissions manifestement pas. Notre voyage semblait suivre une trame bien précise, un destin en quelque sorte. Nous nous sommes arrêtés dans un hôtel, chambre beige. Je suis sortie au petit matin, chemise blanche et pieds nus, dans la rue, pour aller chercher des branches et en faire un bouquet, dans la chambre. Assise dans un coin, à attendre la pleine aube et ces ombres, elles grandissaient au fur et à mesure du jour, me jouant des tours sur le papier peint. Les branches mortes et les couleurs vivaient.
Dans la nuit du 2 au 3 août 2006.

Trame pseudo-réaliste à une voie, souvenirs par anticipation et branches à cheveux mêlés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>